Casa-Museo del Campesino

Située dans le centre géographique de Lanzarote dans la commune de San Bartolomé, la Maison-Musée de l’Agriculteur, est l’œuvre avec laquelle César Manrique reconnaît l’effort des agriculteurs de Lanzarote, qui ont affronté les conditions les plus adverses pour donner vie au territoire.

La Maison-Musée de l’Agriculteur est un parcours à travers l’Architecture, l’Agriculture, l’Artisanat et la Gastronomie traditionnelle, qui est complétée par le Monument de la Fécondité, une œuvre avant-gardiste dans laquelle César Manrique a voulu rendre un hommage particulier.

Entrée libre

Centre: 10h00 – 18h00

Restaurant: 12h00 -16h00* Ouvert Restaurant intérieur et terrasse

Pour visiter plusieurs centres du réseau CACT, notre conseil est d’acheter un VOUCHER en ligne en économisant jusqu’à 12,50 €. Vous pourrez ainsi organiser votre voyage avec davantage de commodité.

Les forfaits sont en vente dans les guichets CACT Lanzarote. Pour plus d’informations sur les horaires, les billets et les forfaits, entrez le lien suivant.

Organisation
  •  Restaurant
  • Cafe – bar
  • Boutique
  • Parking
  •  wifi gratuit
  • Pendant la visite

50 minutes.

  • Mobilité

Les personnes à mobilité réduite peuvent visiter le centre.

  • Families

Lieu recommandé pour toute la familie

  • Animaux

A l’exception des chiens-guides, les animaux domestiques ne sont pas autorisés

info@centrosturisticos.com

901 200 300

Casa-Museo del Campesino

928 520 136

Le parcours à travers la Maison-Musée de l’Agriculteur

Reprenant l'idée originale de l'artiste César Manrique, la Casa-Museo del Campesino est une immersion dans la culture populaire de Lanzarote. Un parcours à travers l'architecture, l'agriculture, l'artisanat et la gastronomie traditionnelle est proposé pour comprendre la beauté d'une île différente dont les hommes et les femmes ont créé leur propre style de l'adversité.

Restaurant

L’ensemble se complète avec la cantine et le restaurant, auquel on accède par une terrasse accueillante à l’air libre et une zone couverte, où en plus sont exposés quelques éléments de l’agriculture et l’ingénierie, complétant ceux que vous avez vus pendant toute la visite.

Le restaurant propose la dégustation des plats et des saveurs traditionnelles de la cuisine de l’île: bouillon de maïs, ragoût de viande de chèvre, poulpe avec de la sauce mojo vert, ou le célèbre sancocho canarien de cherne (ragoût de poisson canarien), élaborés avec des produits du marché, tous mariés avec la meilleure sélection de vins avec la Dénomination d’Origine Lanzarote.

Pour plus d’informations :

901 200 300 ou info@centrosturisticos.com

Marché Autochtone Soutenable

La visite continue et nous retournons à la Place des Artisans; cette partie annexe du projet de César Manrique construite sur une carrière d’extraction de pierre. Ici se trouve la proposition originale du Marché Autochtone Soutenable, MAS, où vous pourrez vivre des expériences très variées, en apprenant de la main des maîtres artisans de l’île les clés de différentes techniques artisanales traditionnelles de Lanzarote.

*Horaires flexibles jusqu’à nouvel ordre. Vous pouvez trouver des ateliers fermés.

Le parcours commence dans ce module, composé d’une salle dans laquelle vous pourrez apprécier l’étroite relation de l’artiste local avec son territoire. Un premier contact pour comprendre comment l’agriculteur, par besoin, apprend à créer un habitat dans un milieu principalement aride et volcanique, où la pierre se présente comme l’élément structurel fondamentale. Avec le bois d’importation d’autres îles, l’argile et la chaux, comme des éléments pour le revêtement, façonnent la construction traditionnelle, éminemment rural.

La visite est accompagnée par une exposition dans laquelle vous pourrez apprécier les détails de l’architecture populaire, à partir de l’œuvre “Architecture Inédite” (1974) et une projection avec quelques-uns des bâtiments existants, dans laquelle nous vous parlons des exploitations agricoles traditionnelles de Lanzarote.

*Prochaine ouverture

Nous avançons vers la maison traditionnelle, où l’organisation de la famille est présentée en suivant un parcours à travers les différentes pièces d’une maison traditionnelle. Cette expérience, à travers des personnages virtuels comme Doña Benigna (potière), Doña Hortensia (artisane de vannerie) ou Don Carmelo (chamelier), montreront aux visiteurs comment vivait et pensait l’habitant de l’époque.

Juste à côté de la maison, se trouve l’atelier à outils, une pièce qui fait partie des relations entre l’homme et le champ, dont la fonction était de garder les outils et l’outillage agricole.

C’est le moment de sortir dehors et de découvrir les éléments qui fournissaient un service au système agraire. Il sera possible de découvrir une aire de battage, un pressoir et un réservoir, ainsi que la culture de la vigne, de mûriers et des palmiers. Et vous pourrez même apprécier comment la maison s’intègre au champ.

À côté de l’ensemble architectural, se trouve le Monument à la Fécondité, également connu comme le Monument à l’Agriculteur. Il s’agit d’une construction de plus de 15 mètres, créée par César Manrique avec le maître Jésus Soto, à partir d’anciens réservoirs d’eau de bateaux, d’objets en fer et de béton assemblé, magnifique reflet de l’art d’avant-garde, qui s’est convertit comme un des symboles iconographiques de l’île.

Après la visite de la maison traditionnelle, nous continuons notre itinéraire, en marchant sur le sentier que nous conduit jusqu’aux bâtisses à l’arrière, nous trouvons exposées les différentes outils de labourage et les chaises des chameliers, un pailleur et un soco (cercle de pierres pour préserver fondamentalement la vigne, mais aussi les figuiers et les mûriers).

Le sentier (chaises de chameliers et outils).

En marchant sur le sentier qui nous amène jusqu’aux bâtisses à l’arrière, nous
trouvons exposées les différentes outils de labourage et les chaises des chameliers, un pailleur et un soco (cercle de pierres pour préserver fondamentalement la vigne, mais aussi les figuiers et les mûriers.

De retour au complexe, le sentier continue à travers un bâtiment plus récent, dans lequel se trouve le Marché Autochtone Soutenable, MAS CAMPESINO et au premier étage nous trouvons un espace d’expositions conçu en accord avec la propre structure du soco, en proportionnant l’idée de recueillement, en face des propres inclémences atmosphériques.

Dans la première zone d’exposition, nous vous expliquons l’origine de la Geria, à partir des éruptions de 1730-1736 et comment celles-ci ont transformé l’île, obligeant les insulaires à adapter leur agriculture aux conditions atmosphériques et géologiques. Dans ce module, nous vous enseignons le fonctionnement de un soco et son utilité dans différentes cultures comme la Higuera et, spécialement, pour la vigne.

Pour terminer cette partie du parcours, le visiteur connaîtra l’œuvre de Juan Brito, artisan de la poterie traditionnelle, dans cette salle vous pourrez observer tout son héritage et comment, grâce à ses propres méthodes et recherches, il a fini par créer son propre monde dans lequel ont rendez-vous le préhispanique et le Lanzarote contemporain dans lequel il a vécu.

*Prochaine Ouverture

MARCHÉ AUTOCHTONE SOUSTENABLE

Participer à des expériences de la main des artisans locaux, quelques-unes des techniques artisanales autochtones comme la rosette, la vannerie, la céramique traditionnelle, le métier à tisser, l’élaboration de mojo et gofio…ceux-là et beaucoup d’autres, complètent la visite de ce lieu emblématique situé au cœur de Lanzarote.

*Horaires flexibles jusqu’à nouvel ordre. Si vous souhaitez organiser un atelier en particulier, veuillez contacter l’artisan.

Garanties du Marché Autochtone Soutenable

  • Expériences fidèles au reflet des traditions de Lanzarote.
  • Produits 100% élaborés avec des matières premières de Lanzarote.
  • Produits élaborés de manière durable avec l’environnement et l’économie de l’île.

Découvrez votre expérience

Découvrir la culture de Lanzarote avec le palais.

Finca Tres Peñas (Manuel Peláez Sánchez)

Pour les amoureux des produits de cosmétiques naturels.

Mamá Pepa Savons de Lanzarote (Josefa Calderó Barberá)

Découvrez la source naturelle du carmin de l’époque des aztèques et des mayas.
Couleurs très éclatantes: rouge, pourpre, bordeaux…

Conchi García

Créez votre boule de gofio

Estefanía González

Apprenez à faire une sauce canarienne ou un mojo peut être amusant et très appétissant.

Experimenta Lanzarote | Estefanía González

Découvrez  le métier du tressage et de la chapellerie. Les techniques pour réaliser un objet unique avec des matériaux naturels.

Yolanda Benedicta Torres Moreno

Apprenez l’art de la céramique traditionnelle avec un maître, c’est une expérience amusante et à la fois créative.

Joaquín Reyes Betancort

 Confitures maison aux saveurs intenses de Lanzarote.

Confitures Lala (Fefo Nieves)

Découvrez dans cet atelier comment créer avec vos propres mains un porte-clés en cuir et personnalisez-le en y gravant vos initiales.

Víctor Socas

Elle confectionne sur un métier à tisser des pièces uniques.

Montse Selva

Dernières nouvelles