Par: CACT On: 11/01/2017 In: Museo Atlántico

Le Musée Atlantique de Lanzarote a ouvert ses portes au monde et devient le premier musée d’art sous-marin en Europe.

Le président du Conseil municipal de Lanzarote et créateur de cet ensemble artistique monumental, Pedro San Ginés, avec l’écosculpteur britannique Jason deCaires Taylor, ont été chargé de couper le ruban traditionnel ce qui, pour la circonstance, s’est effectué sous la mer en lançant un message d’espoir pour le Grand bleu.

Le sculpteur Jason deCaires Taylor, de renommée mondiale, a installé la phase finale de son dernier projet « Musée Atlantique », le premier musée d’art contemporain sous-marin en Europe. Situé sur la côte de Lanzarote en Espagne, cette installation unique et permanente se trouve à 14 mètres de profondeur.

La création de ce projet monumental a duré plus de deux ans et vise à créer un dialogue visuel renforcé entre art et nature. Conçu avec une approche conservationniste afin de créer un récif artificiel à grande échelle, les premiers travaux, commencés en février 2016, ont déjà favorisé une augmentation considérable des indices de génération et d’abondance des espèces et les lieux sont déjà fréquentés par des requins-anges, des bancs de barracudas et de sardines, des poulpes, des éponges de mer et la présence ponctuelle de raies-papillons.

C’est la première fois que Taylor installe des structures architecturales aussi grandes. Les nouvelles installations comprennent un mur de 100 tonnes et 30 mètres de long, la sculpture d’un jardin botanique qui se rapporte à la flore et la faune locale et une composition de 200 figures humaines à taille réelle qui forment un tourbillon humain.

Le musée, qui occupe un espace de 50 x 50 mètres de lit marin sableux dépourvu de vie, est construit avec des matériaux au pH neutre respectueux de l’environnement, et toutes les pièces ont été conçues pour pouvoir s’adapter à la vie marine endémique.

Le projet a été soutenu par les Centres d’art, culture et tourisme du Conseil municipal de Lanzarote et se trouve inclus dans leur réseau. De plus, il a bénéficié du cofinancement du gouvernement des Îles Canaries.

Le musée comprend une entrée et une sortie et les pièces sont organisées en une suite de 12 installations.

Nouvelles pièces dans le Musée Atlantique

Voici les nouvelles pièces :

Le bûcher immortel

 Moulée sur la base d’un pêcheur local de l’île de La Graciosa, sur la côte nord de Lanzarote, la sculpture est constituée d’une série de barres de béton qui représentent un bûcher funéraire traditionnel.

Franchir le Rubicon

 « Franchir le Rubicon » représente un groupe de 35 figures qui marchent vers un mur et une porte sous la mer, symbolisant une limite entre deux réalités et un portail vers l’océan Atlantique. Le mur, en partie organique et en partie industriel, mesure 30 mètres de long sur 4 mètres de haut et comporte une simple porte rectangulaire en son milieu. Son intention est d’être un monument de style absurde, une barrière dysfonctionnelle au milieu d’un vaste fluide, un espace tridimensionnel qui peut être dépassé dans n’importe quelle direction. La sculpture souligne le fait que les notions d’appartenance et de territoire sont négligeables dans le monde naturel. À l’ère d’un patriotisme et d’un protectionnisme croissant, elle prétend nous rappeler que nous pouvons pas séparer nos océans, l’air, le climat ou la nature de la même façon que nous le faisons avec nos terres et nos biens. Nous oublions que tout fait partie intégralement d’un système vivant dont nous sommes responsables.

« Franchir le Rubicon », symbolise le dépassement d’un point de non-retour. L’œuvre vise à marquer l’année 2017 comme un moment crucial, une ligne rouge et à nous rappeler que nos océans et notre climat sont en train de changer et que vous devons prendre des décisions urgentes avant qu’il ne soit trop tard.

Portail

 Le « Portail » représente une jeune fille hybride en train de regarder un miroir quadrangulaire qui reflète la surface de l’océan en mouvement. En faisant partie du jardin hybride, le concept vise à représenter l’eau dans l’eau, une interface ou un miroir vers un autre monde, le monde bleu. Le miroir repose sur plusieurs structures en forme de cactus qui contiennent une série de petits compartiments et de « stations vivantes » conçues pour attirer les poulpes, oursins et jeunes poissons.

Hors contrôle

« Hors contrôle » représente un parc pour enfants dans lequel jouent des hommes d’affaires en costume-cravate. Une balançoire et deux balançoires à bascule qui montrent l’indifférence du monde envers le monde naturel. Une des balançoires à bascule évoque la pompe d’un puits pétrolier : une observation sur le contrôle de ces combustibles fossiles et leur utilisation dérégulée. L’autre reflète la pression que nous effectuons sur les espèces marines et leur effondrement final si nous ne la contrôlons pas.

Tourbillon humain

 La dernière pièce du Musée Atlantique, c’est le « Tourbillon humain », un ensemble d’environ 200 œuvres figuratives à échelle réelle, qui créent une grande formation circulaire. Les modèles qui la composent sont des personnes de tout âge et style de vie. La position des figures crée une formation complexe semblable à un récif habitable pour des espèces marines et qui offre un adieu émouvant aux visiteurs du circuit. L’installation artistique nous rappelle que nous avons évolué à partir de ce monde marin et que nous sommes tous soumis aux changements et à la volonté de l’océan. Cette pièce incarne notre vulnérabilité dépouillée face au pouvoir inhérent de la mer et notre fragilité face à son immense force et à ses cycles. C’est d’elle que provient l’oxygène que nous respirons, elle qui régule notre climat et constitue une source vitale d’aliments pour des millions de personnes.

Une visite au Musée Atlantique peut nous mener à une meilleure compréhension de notre rapport à l’environnement marin et à apprécier le besoin de valoriser et protéger ce fragile écosystème pour sauver nos propres vies.

REMARQUE : pour visiter notre Musée Atlantique, vous devez contacter un centre de plongée agréé, appelé EOMA. La liste actualisée des entreprises partenaires est à votre disposition sur cette page

Laisser une réponse:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *