Musée International d’Art Contemporain

MIAC- Château de San José

Près de Puerto Naos et d’Arrecife, capital de l’île, se trouve le Musée International d’Art Contemporain-Castillo de San José.

Construit entre les années 1776 et 1779 sur mandat du roi Charles III d’Espagne, dans un emplacement privilégié sur les hauteurs d’une falaise, le château de San José contemplait la puissance de feu du Château de San Gabriel. Il était donc un élément essentiel pour la défense de la ville d’Arrecife et de son port face aux dangers que constituaient les États modernes en conflit avec l’Empire espagnol.

Lorsque la ville n’avait plus besoin d’une si grande défense, le château fut abandonné pour presqu’un siècle

César Manrique a convaincu les autorités de l’île de transformer l’ancienne forteresse en galerie d’art et le bâtiment fut inauguré, en 1976, comme le Musée International d’Art Contemporain.

L’artiste, originaire de Lanzarote, a mis en marche le 1er  Concours International des Arts Plastiques avec des œuvres de Picasso, Tàpies, Miró, Mompó, Millares, Zóbel, entre autres, qui ont été le germe d’une des plus grandes collections d’art abstrait de la deuxième moitié du XXe siècle existantes aux Canaries.

De nouveaux travaux de construction ont agrandi la forteresse et l’on y trouve aujourd’hui un restaurant moderne où Manrique a développé tout son potentiel créatif, et cette zone est devenue un des espaces les plus attractifs du bâtiment, un lieu dans lequel le visiteur peut savourer des plats de cuisine avant-gardiste embrassé par le littoral et la mer grâce aux vues impressionnantes sur la baie pourvues d’immenses baies vitrées. 

Pour plus d’informations sur le MIAC Château de San José et les autres centres, vous pouvez télécharger l’APP CACTLanzarote qui est le guide virtuel des Centres Touristiques. Téléchargez-la ICI 

L’exposition biennale de Lanzarote, ArteLanzarote 2017

L’exposition biennale de Lanzarote, ArteLanzarote 2017, est  une vitrine de création contemporaine qui naît en 2001 dans le Musée International d’Art Contemporain, MIAC, avec l’intention d’aborder depuis un point de vue artistique la complexité d’une nouvelle époque : le début du XXIème siècle.

Le projet poursuit la dynamisation de l’art et la culture en favorisant une réflexion sur la contemporanéité sociale, politique et culturelle, en plus de connecter des espaces et institutions culturelles dans le but d’ouvrir un débat public qui active la participation citoyenne.

Dans sa 9e édition, l’exposition biennale de Lanzarote s’articule autour de l’œuvre  Lancelot 28º-7º. Guide intégral d’une île atlantique, écrite entre 1928 et 1929 par Agustín Espinosa, dans lequel son auteur, dans un processus de création absolue, nous offre une vision nouvelle, un regard pur et primitif de l’île de Lanzarote.

Plus d’informations sur la page web www.bienalartelanzarote.com

Pour plus d’informations sur les évènements dans ce centre et les autres du CACT Lanzarote sur  le Calendrier  des  Évènements

Musée: de 10h00 à 20h00.

Restaurante Qué-Muac (Accès gratuit) :

•Restaurant: 12h00-16h00 de mardi à samedi                                                                                   

19h00-23h00 vendredi et samedi (Nuits du Musée)

•Caféteria: 10h00-20h00 de lundi à dimanche 

•Copas/Bar de nuit: 21h30-01h00 vendredi et samedi

Prix à partir de mai 2017

Adulte : 4,00 euros

Enfant : 2,00 euros (7 – 12 años)

Résident canarien Adulte: 3,20 euros

Résident canarien Enfant: 1,60 euros

Résident de Lanzarote: 1,00 euros

Réduction applicable aux personnes en situation de handicap:

30% de réduction sur le prix de l’entrée du centre en présentant l’attestation de reconnaissance d’handicap.

Notre conseil est que vous achetiez aux guichets des Centres Touristiques un des coupons disponibles de 3, 4 o 6 centres, et les visitez en économisant jusqu’à 10,55 €.

Vous pourrez organiser votre voyage avec la plus grande commodité en combinant le centre Musée International d’Art Contemporain, MIAC-Château de San José, avec d’autres centres d’intérêts répartis sur toute la géographie insulaire. Plus d’infos ICI 

1 heure.

• Restaurant QuéMUAC-Château de San José

•Boutique de bijoux artisanaux et le meilleur de l’artisanat local.  

•Wifi gratuit.

• Parking de véhicules et bicyclettes gratuit 

L’élimination des barrières architecturales et l’adaptation d’accès pour les personnes à mobilité réduite dans les Centres d’Art, Culture et Tourisme sont en cours. Vous pouvez donc accéder à certaines parties du centre.

Entrée gratuite aux enfants de moins de 7 ans

Le centre laisse à votre disposition des chaises de bébé pour les enfants dans le restaurant. Les toilettes sont équipées de tables à langer pour changer les bébés

À part les chiens-guides, les animaux de compagnie ne sont pas acceptés.

Nous vous recommandons de photographier la façade du bâtiment (forteresse du XVIIIe siècle), les jardins extérieurs, la terrasse supérieure et les vues sur la mer depuis le Restaurant QuéMUAC-Château de San José. Les photographies dans le musée devront se faire sans flash afin d’éviter de mettre en danger les œuvres d’art.

Collection MIAC

La Collection MIAC voit le jour lors d’une étape d’étroite collaboration entre le Cabildo (Conseil insulaire) de Lanzarote et César Manrique. Le choix d’artistes convoqués pour l’inauguration du Premier Concours International des Arts Plastiques qui a marqué l’ouverture du musée, a supposé le premier grand groupe d’œuvres de la collection et l’axe central de la collection. Parmi ses auteurs, des artistes dont l’œuvre atteint sa plénitude dans la décennie des années 60 du XXe siècle, se trouvent d’importants noms : Tápies, Guerrero, Torner, Zóbel, Sempere, Gordillo, Rivera, Le Parc, Pedro González…Ce noyau original a grandi dans la même direction et a incorporé des œuvres d’artistes canariens reconnus des premières avant-gardes : Óscar Domínguez, Pancho Lasso, Juan Ismael, et les différentes générations, Millares, Chirino, Cristino de Vera… Depuis 2000, la Collection MIAC a ajouté des œuvres photographiques et des œuvres importantes d’auteurs comme Joel Peter-Witkin, Joseph Beuys ou Jürgen Klauke, entre autres.

  • MIAC
  • CACT Lanzarote

Expositions

  • Tout
  • CACT Lanzarote

Consultez notre calendrier pour plus d’expositions programmées.

Activités

Le MIAC développe un programme d’activités autour de sa Collection, même si ce qui est important est sa dynamisation et les idées qui donnent vie au musée, conçu comme un centre vivant de culture. Les manifestations artistiques contemporaines sont inséparables des expériences vitales activées par la société où se produit l’œuvre, et cela nous entraîne vers de nouvelles activités qui sont d’authentiques expressions de la créativité. C’est le public qui entre continuellement en action avec l’œuvre d’art et c’est à lui que nous nous dirigeons pour contribuer à la formation visuelle et intellectuelle de notre société. RENCONTRE BIENNALE ARTELANZAROTE Depuis 2001 le MIAC organise la rencontre biennale de Lanzarote, un projet de dynamisation de l’activité artistique et une vitrine de création contemporaine. La rencontre biennale ouvre un débat entre les agents culturels impliqués -artistes, commissaires, architectes, anthropologues, gérants et citoyens- pour convaincre que l’art doit être en contact avec la réalité et la vie. Chaque édition aborde des thématiques et des phénomènes associés à la culture, l’art, le tourisme, l’écologie, l’immigration, l’architecture, la durabilité, tous en vigueur et d’actualité non seulement pour le monde globalisé dans lequel nous vivons mais aussi pour l’unité d’action pour Lanzarote et les Iles Canaries.

  • Tout
  • CACT Lanzarote

Éducation

Département d’Éducation et Action Culturelle (DEAC)

Le travail que réalise le Département d’Éducation et d’Action Culturelle du musée se centre sur le développement d’un programme d’activités et de matériels didactiques orientés à tous les cycles éducatifs, ainsi que les groupes d’adultes et les associations qui en font la demande.

Encadrées dans un espace attractif et de grand intérêt, les activités didactiques offrent un apprentissage qui prétend être émotif, actif, interactif et réflexif, où l’acquisition de connaissances se fait dans une atmosphère de plaisir.

Le DEAC vise à intensifier l’habitude de visiter des musées à partir d’expériences d’expositions amusantes et significatives depuis l’enfance, et à établir des liens entre la communauté scolaire et le musée, pour qu’à travers des propositions ou idées qui peuvent émerger des initiatives des enseignants, le musée se convertisse en un outil utile pour l’éducation.

Activités

• Visites guidées : Itinéraires dans la Collection permanente et les expositions temporaires du Musée.

• Ateliers scolaires : Destinés aux groupes d’élèves avec leur professeur. Ils travaillent les différents aspects thématiques en accord avec les fonds du Musée ou l’exposition temporaire, adaptés aux contenus des programmes académiques de chaque cycle éducatif.

• Autres ateliers : Tout au long de l’année, nous offrons d’autres types d’ateliers qui tournent autour du thème proposé pour la célébration du Jour International des Musées au mois de mai, aux expositions temporelles programmées ou d’autres aspects en relation avec le contenu du Musée. 

• Professeurs : Réunions périodiques informatives dans le même centre scolaire pour expliquer en détail toutes les activités offertes et leur utilisation. 

Programme de  Formation en Gestion Culturelle

Nous avons observé dans la société actuelle un besoin croissant de professionnels qualifiés qui soient capables de répondre à de nouveaux défis apparus depuis l’intérieur du propre monde culturel. Dans de nombreux cas, les systèmes éducatifs et professionnels actuels ne parviennent pas à donner une réponse suffisante aux besoins et carences que les services culturels et artistiques demandent. 

Les musées, les fondations, les associations, les galeries, les centres culturels, les services culturels et autres agents socioculturels requièrent des professionnels qualifiés et du personnel technique compétent pour réaliser des activités et des services en relation avec la gestion et l’optimisation de la Culture dans sa plus grande expression.

C’est pour cela que, le Programme de Formation en Gestion Culturelle, une initiative que le Musée International d’Art Contemporain, MIAC, dépendant des Centres d’Art, de Culture et du Tourisme du Cabildo (Conseil insulaire) de Lanzarote, offre aux citoyens de l’île la possibilité de travailler dans la formation dans le secteur professionnel de la gestion culturelle en collaboration avec des professionnels, techniciens, artistes, étudiants, gérants et citoyens intéressés par cette matière.

Conscients de cette carence en formation, le Cabildo de Lanzarote, la Fondation Universitaire de Las Palmas et l’Université de Las Palmas de Gran Canaria ont signé un accord de collaboration spécifique pour la dynamisation de ce Programme de Formation en Gestion culturelle, dans lequel le MIAC et le Vicerectorat de Développement 

Institutionnel et Nouvelles Technologies ont organisé de manière conjointe une série d’activités et d’actions formatives orientées à l’amélioration professionnelle dans la gestion de la culture et de l’art pour les différents agents socioculturels de l’île, ainsi que pour les diplômés et étudiants universitaires intéressés par ce domaine de connaissance.

Pour cela, nous comptons aussi sur la collaboration académique-enseignante de l’Ecole Universitaire de Tourisme de Lanzarote, centre rattaché à la susmentionnée Université de Las Palmas de Gran Canaria.

Publicactions

 Le Musée

Mission

Le MIAC vise non seulement à acquérir, conserver et communiquer ses fonds d’art, mais aussi à promouvoir la connaissance et l’accès du public à l’art contemporain dans ces différentes manifestations, ainsi que maintenir un programme continu des expositions temporaires en plus des activités publiques (éducation, conservation, communication)

Vision

Le MIAC, comme institution publique, veut être le protagoniste dans le contexte culturel du temps dans lequel nous vivons. Pour cela, il est nécessaire de penser à partir de l’idée de pluralité et de multiplicité de singularités qui cohabitent dans les sociétés contemporaines.

Le MIAC fait partie d’un service d’institutions de caractère insulaire qui devrait s’agrandir au niveau national et même international, des organisations qui conjuguent leurs efforts pour partager les œuvres qui sont exposées dans leurs salles, ainsi que participer aux expériences qui se déroulent autour d’elles.

Le musée est un lieu pour la participation, avec une autonomie critique et qui génère des valeurs et des modèles qui permettent de comprendre mieux où nous sommes et où nous pouvons aller. Le musée rend possible que certaines valeurs soient assurées, préservées et partagées.

Restaurant QuéMUAC

Productos de calidad en una amplia propuesta gastronómica

Dans le Restaurant QuéMuac del Castillo de San José, déjeuner ou dîner sur la spectaculaire terrasse vitrée sur la Baie d’Arrecife est tout un luxe. La nouvelle carte met l’accent sur la qualité du produit local, l’innovation, la créativité et un service soigné. Nous vous recommandons de déguster un poisson d’île farci de burgaos, d’épinards frais, de tomates cerises, de noix et de pommes de terre ou une côtelette d’agneau sur de jolies pommes de terre, des migas au chorizo et des raisins secs.

Nous offrons des menus végétariens, adaptés aux céliaques et des menus pour enfants. 

Le restaurant se trouve au rez-de-chaussée, avec un accès par le musée ou par l’escalier extérieur qui longe le château.

Les Nuits du Musée au Restaurant QueMuac vous plongeront dans un environnement d’art, de culture et de bonne musique avec une proposition gastronomique préparée par notre chef.  Une alternative différente pour profiter des nuits de vendredi et samedi.

Vous pouvez réserver une table au 901200300 ou en cliquant sur ce lien.

Cafétéria/Bar: de 10:00 à 01:00 h. 

Restaurant: de 12:00 à 16:00 h. (du mardi au samedi) de 19:00 à 23:00 h. (vendredi et samedi) 

Cocktail/Bar: de 22:00 à 01:00 h.

Menus adaptés aux végétariens et aux céliaques. Menu enfant. Nous recommandons notre carte de tapas et nos cocktails variés.

Pour réserver un déjeuner ou un dîner pendant les horaires du restaurant, vous pouvez nous joindre par téléphone au numéro de service clients 901200300

Pour les groupes et évènements spéciaux, écrivez un email à notre département commercial comercial@centrosturisticos.com

Boutique

Reproductions d’art, de bijoux artisanaux, de publications et d’artisanat local

Vous pouvez acheter des reproductions d’artistes de la Collection MIAC, des objets intéressants d’artisanat local et des pièces de bijoux originaux. 

De 10h00 à 20h00

J'aime

Certificat d'excellence décerné par Trip Advisor. Merci !

Découvrez notre histoire

+ 50 à partager l'art de César Manrique
Les Centres d’art, de culture et de tourisme (CACT) de la municipalité de Lanzarote sont la référence principale en matière de tourisme sur l’île. En janvier 2005, la gestion des centres d’art, de culture et de tourisme fut transférée à une EPEL (une collectivité commerciale publique locale) et prise intégralement en charge par la municipalité de Lanzarote. L’EPEL-CACT, le Conseil du tourisme et l’office du tourisme intérieur sont les trois organismes publics de gestion du tourisme à Lanzarote. De caractère résolument public mais appliquant une philosophie d’entreprise en matière de gestion, les centres touristiques sont le moteur économique principal de l’île. Une grande partie des bénéfices qu’ils dégagent est consacrée aux activités sociales de l’île. 

Protection des valeurs naturelles

Les centres d’arts, de culture et de tourisme ont été créés pour mettre en valeur et préserver la beauté de la nature de Lanzarote. Dans l’ensemble, les sept centres représentent une synthèse des valeurs naturelles et culturelles de l’île, de sorte que pour comprendre la véritable essence de Lanzarote, les visiter est un must. L’artiste natif de Lanzarote, César Manrique, en a été le principal créateur. Il a réussi à combiner, à bon escient, l’art avec la nature de l’île. Ainsi, les centres sont devenus une version moderne des interactions traditionnelles des habitants de Lanzarote avec leur environnement, répondant à un savoir-faire profondément ancré dans la population. Actuellement les centres configurent un projet touristique qui réagisse avec souplesse aux demandes du marché sans se départir de l’esprit et de la philosophie avec lesquels ils ont été conçus par Manrique.

César Manrique Cabrera (Arrecife, 24 avril 1919 – Teguise, 25 septembre 1992) est un peintre, sculpteur, architecte paysagiste et artiste espagnol originaire de l’île de Lanzarote. Il concilia son œuvre avec la défense des valeurs environnementales des îles Canaries. Il cherchait l’harmonie entre l’art et la nature comme un espace de création. Parmi les prix qui lui furent décernés, notons le Prix mondial de l’écologie et du tourisme (1978) ainsi que le Prix Europa Nostra pour son travail artistique et environnemental à Lanzarote (1985). Cultivant divers langages créatifs (peinture, sculpture, urbanisme, art public …), l’ensemble de sa production artistique traduit une volonté claire d’intégration avec l’environnement naturel. Il explicita d’ailleurs son intention syncrétique et totalisatrice (art total, selon ses propres termes) à travers ses designs d’espaces publics. Un véritable effort d’harmonisation, finalement, qui fait non seulement référence à sa passion pour la beauté, mais aussi pour la vie. 

César Manrique, Cabecera

Foto Archivo Fundación César Manrique


Plus d'informations: http://www.fcmanrique.org/

César Manrique pintor

Archivo Fundación César Manrique


Les origines des Centres d’Art, Culture et de Tourisme remontent, semble-t-il, à l’année 1966. Après un séjour de trois ans à New York, César Manrique (1919-1992), l’un des pionniers de la peinture abstraite espagnole, revint s’installer définitivement à Lanzarote, son île natale qui commençait à connaître un essor en matière de développement touristique. Conscient de la singularité toute particulière du paysage insulaire, il encouragea le développement d’un projet créatif ambitieux d’intervention dans le territoire, dont l’objectif principal serait la préservation et la conservation de l’environnement, l’associant à une nouvelle économie pour Lanzarote liée au secteur touristique. Rapidement, aux côtés d’une équipe de collaborateurs enthousiastes, les premiers résultats ne se firent pas atteindre avec Jameos del Agua (1966), Monument au Paysan (1968), Restaurant El Diablo (1970), Mirador del Río (1973), Musée International d’Art Contemporain (MIAC) (1976) et Jardin de Cactus (1990). 
Más información http://www.fcmanrique.org/